Près de 30 000 patients ont consulté à distance un professionnel de santé en 2019

Grâce à ce coup de pouce de l’Assurance maladie, le service numérique a pris de l’ampleur, mais peine encore à se démocratiser. « Nous savions qu’un temps serait nécessaire à l’appropriation de ce mode d’intervention novateur. Au regard de la dynamique enclenchée, je suis aujourd’hui confiant : la montée en charge est nette et va aller en s’accélérant, en s’appuyant notamment sur les autres professions engagées dans la démarche comme les infirmiers ou les pharmaciens », souligne Nicolas Revel, directeur général de l’union nationale des caisses d’Assurance maladie.


© 2018 - Gescall - Mentions légales