À lire : Figaro Santé

Les conséquences dramatiques -décès ou séquelles graves- des infections bactériennes sévères de l’enfant telles que la méningite pourraient être réduites d’au moins un quart avec la vaccination.

Un article de    – Publié 


© 2018 - Gescall - Mentions légales